Conseil d’entretien #3 : Le remplacement des courroies de variateurs et d’alternateurs

Publié par Clothilde GARNIER le

L’entretien et la maintenance de votre voiture sans permis ne peut être complet sans l’examen de pièces essentielles mais aussi très fragiles : les courroies. Ces éléments, souvent en caoutchouc, ont une durée de vie limitée et doivent être remplacés régulièrement. Focus sur la courroie de variateur et la courroie d’alternateur.

Courroie de variateur

La courroie de variateur est l’élément qui relie la poulie de variateur du moteur, dite poulie motrice, et la poulie réceptrice sur la boite de vitesse. Il convient de porter attention à son état d’usure, et de la remplacer dès les premiers signes de faiblesse, comme par exemple la survenance d’un claquement métallique de votre véhicule. En effet, une usure prématurée de la courroie peut provoquer du jeu dans la fixation des variateurs, et les variateurs peuvent ne plus être parallèles. Utiliser votre VSP dans ces conditions peut gravement endommager votre moteur. L’idéal est bien sûr d’anticiper ces signes de faiblesses et de remplacer la courroie environ tous les 10 000 km (à adapter en fonction de l’utilisation de votre véhicule).

Il est parfaitement possible de remplacer la courroie de variateur soi-même, bien qu’il reste fortement conseillé de faire voir régulièrement votre véhicule par un professionnel pour une révision et un diagnostic complet. Pour commencer, il convient bien sûr de retirer la courroie défectueuse, en la sectionnant avec une pince coupante. Placez ensuite la nouvelle courroie en la glissant délicatement à son emplacement dans le variateur. Enfin, il suffit de faire tourner la courroie à la main afin de l’enclencher, comme vous le feriez avec une chaîne de vélo.

Courroie d’alternateur

La courroie d’alternateur, dite courroie accessoire, à l’image de celle du variateur, relie une poulie motrice (au niveau du moteur) à une poulie réceptrice, cette fois située sur l’alternateur. L’alternateur est la pièce servant à générer de l’électricité et permet de recharger la batterie en roulant. Sans courroie, l’énergie ne peut être transmises aux éléments électriques du véhicule, et la voiture finit par ne plus démarrer. C’est d’ailleurs ainsi que vous pouvez détecter les signes de faiblesse de la courroie d’alternateur : variation dans l’intensité des phares et feux, difficulté à démarrer, ou encore bruit de battement au niveau du moteur. Et bien sûr, un contrôle visuel de la courroie suffira à constater d’éventuelles fissures ou désagrègement.

Le remplacement de la courroie d’alternateur se déroule en cinq étapes. Tout d’abord, faites basculer l’alternateur en dévissant la vis adéquate, afin de relâcher la tension de la courroie. Retirez l’ancienne courroie et replacer la nouvelle selon l’emplacement précédent. Enfin, remettez en place l’alternateur et fixez-le. C’est fait !

Quel que soit votre voiture sans permis, e.comVSP vous propose des courroies de variateur et d’alternateur neuves et de grande qualité, pour AIXAM, CHATENET, LIGIER, MICROCAR, etc.

Partager ce message



← Message plus ancien

Sale

Indisponible

Épuisé